Le Manjistha

Le Manjishta n’est autre que le cousin de la Garance. Il est utilisé depuis très longtemps en médecine Ayurvédique. C’est d’ailleurs probablement la meilleure plante dépurative et purificatrice du sang de cette médecine. Elle y est également utilisée pour dissoudre les caillots de sang, calculs rénaux, urinaires ou biliaires. Il possède bien d’autres vertus. En usage interne, elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. 

 

En usage externe il est utilisé avec du miel en cas de dépigmentation et/ou inflammations de la peau. Utilisé avec de la réglisse il soulage les brûlures et soigne les tissus endommagés (la garance « européenne » possède les mêmes propriétés et est un bon substitut). 

 

 

 

En soin de la peau, on l’utilise en masque avec de l'eau ou du lait tiède (et le top avec un peu d’agave ou de miel). 

Il purifie et donne un joli teint (attention il colore beaucoup, il ne faut pas trop le doser et ne pas le laisser longtemps sur la peau).

 

Associé à l’Hydra5 c’est une pure merveille !

 

  

 

 

Pour les cheveux, on l’utilise pour des teintes rouge à acajou, rouge clair sur les cheveux blancs. Les reflets acajou apparaissent mieux sur cheveux foncés. 

Associé au henné il accentue le rouge, ou au henné neutre il ravive le rouge sans foncer.

  

On le prépare en infusion, décoction ou macérât (10 g et 2 cuillères à soupe d'huile) 

 

 

 

Test PH

 

Le Manjishta n’aime pas l’acide, il ne faut donc pas le mélanger avec des liquides acides (jus de citron, vinaigre, …) et des tinctoriales acides (hibiscus, sureau, ..). En revanche avec de l’alun, il devient rouge vif.

 

  

 

Pour du rouge vif : de l’alun 

Pour du rouge acajou : seul 

Pour du bordeaux clair : du sel 

Pour du bordeaux foncé : du bicarbonate

 

(de gauche à droite : jus de citron, vinaigre, alun, Manjishta seul, sel & bicarbonate)

 

 

 

 

 

Margue Rite  

  pour Henné Paradise et Nat la Fée du Henné 🌺